Smartphones et tablettes d'occasion reconditionnés issus de l'économie circulaire.

UN SMARTPHONE D’OCCASION EST-IL ÉCOLOGIQUE?

30/09/2019

Un appareil d’occasion a un impact écologique très largement inférieur à celle d’un neuf. 

L’empreinte que les activités de l’Homme laisse sur la Planète est documentée un peu plus chaque jour et régulièrement discutée dans le monde. De plus en plus de gens ont déjà pris conscience que notre mode de vie actuel ne peut pas être pérenne sur le long terme, ni même probablement sur le moyen terme. Des initiatives collectives, parfois renforcées par des volontés politiques, se créent chaque jour et ont pour objectif de changer les choses. Elles sont importantes mais chaque action individuelle permet de changer la donne, de faire réfléchir l’autre sur ses actions et leurs conséquences pour la Planète et l’inciter à changer lui(elle) aussi de comportement. Il existe cependant encore des voies d’amélioration, de participation à l’effort écologique global, qui sont moins connues voire inconnues.

Quel peut être l’intérêt écologique d’acheter un smartphone ou une tablette d’occasion ?

Il est vrai que sous l’impulsion du Politique, le recyclage de nos déchets a largement progressé ces dernières années. Malgré tout, beaucoup de nos déchets sont encore enfouis dans le sol.  Les zones de décharges sont quant à elles de plus en plus surchargées et de nouvelles zones sont difficiles à trouver.  

Aussi petit que son volume puisse être, un smartphone ou une tablette d’occasion est un appareil qui ne prend pas la direction de la décharge. Conséquence ? Certains matériaux et produits chimiques non biodégradables ne terminent pas enfouis dans nos sols. Pourquoi est-ce une bonne chose ? Sur le long terme, ces déchets peuvent révéler toute leur dangerosité, polluer les sols avec un impact direct sur les nappes phréatiques, la faune et finalement les hommes et les animaux.  

Un smartphone ou une tablette d’occasion est aussi un appareil neuf de moins qui doit être fabriqué, autant d’énergie et de ressources naturelles épargnées. Pour mieux mettre cela en lumière, rappelons qu’un nouveau smartphone fait intervenir près de 70kg de matières premières, dont l’extraction pose également un problème environnemental, et plus de cinquante métaux lors de sa fabrication. De même, les émissions de CO2 liées à la fabrication d’un appareil neuf ne sont pas négligeables. Dans son rapport annuel, Apple renseigne que la vie de son modèle X produit 79kg de CO2 dont 80% sont attribuables au processus de fabrication. 

Bien entendu, un appareil d’occasion peut nécessiter une réparation ou un reconditionnement en vue d’être remis sur le marché. Ces opérations ont cependant un impact environnemental nettement moins important que celles liées à la fabrication d’un appareil neuf.  

Opter pour un smartphone ou une tablette d’occasion participe donc à limiter les conséquences écologiques liées aux déchets électroniques et à la fabrication des appareils neufs. La cerise sur le gâteau ? L’impact sur votre portefeuille s’en trouvera lui aussi fortement réduit !


Catégories